Les bonnes infos et les bons contacts pour réussir son entreprise en Languedoc-Roussillon


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les actus > Un colloque sur la taille des entreprises de l'économie sociale

La course à la taille dans l’économie sociale est-elle inéluctable ?

Thème : Rencontre
Source : La Navette
Date de mise à jour : mercredi 30 novembre 2011

C'est une question récurrente et à laquelle aucune réponse définitive n'a jusqu'à ce jour été donnée : y a-t-il une taille maximum, ou idéale, ou efficace pour les entreprises de l'économie sociale ? L'association pour le développement des données sur l'économie sociale (ADDES) a mis le sujet à l'ordre du jour de son colloque annuel qui se déroulera à Paris le mardi 24 janvier 2012.

On observe depuis plusieurs années un mouvement de concentration des grandes entreprises de l’économie sociale, donnant naissance à des entreprises encore plus grandes. Il peut s’agir de fusions ou d’acquisitions classiques, ou de modalités de regroupement plus spécifiques, mais le résultat est le même : la course à la taille, critique ou non, semble être devenue la règle. Dans les banques et les mutuelles d’assurance, les exigences des normes internationales se sont conjuguées avec les pressions de la concurrence pour justifier cette évolution qui a conduit à diviser par deux le nombre de « majors ». Dans les mutuelles de santé, c’est la pression de la réglementation européenne qui a joué ce rôle, et le mouvement de concentration y a été encore plus rapide et plus prononcé. Dans les coopératives agro-alimentaires, c’est l’internationalisation totale des marchés qui a été le principal moteur.

Face à ce constat les contributions qui seront présentées lors de ce colloque tenteront de répondre aux questions suivantes : « Cette évolution est-elle fatale ? Se poursuivra-t-elle, sur le modèle de ce qui s’est passé dans l’industrie automobile, par exemple ? Les entreprises de l’économie sociale, ainsi touchées par le gigantisme, pourront-elles maintenir, et sous quelles formes, leurs valeurs réelles ou affichées d’enracinement dans les territoires et de proximité avec leurs sociétaires ? Dans ce processus de recherche d’efficience, les entreprises de l’économie sociale et solidaire inventent-elles ou non des formes alternatives originales s’appuyant davantage sur leurs principes fondamentaux (coopération, mutualisations) ? »


En savoir plus

Actualités récentes


Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Votre entreprise recherche des financements. La Région et l'Europe agissent...

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Languedoc-Roussillon en partenariat avec :