Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les paroles de pro > La coopérative Origine Cévennes mise sur l’essor de sa production

La coopérative Origine Cévennes mise sur l’essor de sa production

Source : Région Languedoc-Roussillon
Date : mardi 26 novembre 2013
L’équipe de la coopérative Origine Cévennes, basée à Saint-André de Majencoules, a conditionné la saison dernière plus de 2 000 tonnes d’oignons doux des Cévennes AOP. Crédit photo : Jean Du Boisberranger.

30 producteurs d’oignons cévenols avaient uni leurs forces en 1991, en démarrant avec un salarié et un camion.

22 ans plus tard, la coopérative Origine Cévennes rassemble une centaine d’adhérents - dont 10 de moins de 25 ans - et réalise un chiffre d’affaires de 4,8 M€ avec 12 salariés.

La station de conditionnement de Saint-André de Majencoules, dans le Gard, traite plus de 2 000 tonnes d’oignons, vendues aux grandes surfaces, aux grossistes et à l’export (10 à 15 %) sous la marque Oignon doux St André, inscrite dans la démarche Sud de France.

La Région accompagne la politique de développement

La coopérative, qui fête cette année les 10 ans de l’appellation d’origine contrôlée (AOC) et les 5 ans de l’AOP (signe européen de reconnaissance qualité) de l’oignon doux des Cévennes, évolue sur un marché porteur.

« Nous sommes sur une niche et la demande est là, confirme Nicolas Escand, le président de la coopérative. La campagne actuelle - elle court d’août à mars - devrait être bonne. » 

 Pour répondre au marché, la coopérative incite depuis 2010 les exploitants à mettre en culture de nouvelles parcelles, en accordant des prêts à taux zéro, remboursables en six ans avec différé à l’année de mise en production.

« Une douzaine de prêts ont déjà été accordés. Grâce à ces nouvelles surfaces, la production pourrait augmenter de 20 % d’ici 2015 », évalue Nicolas Escand. La Région appuie cette stratégie de développement : elle a accordé une aide de 36 000 € en 2008, puis de près de 49 500 € en mai 2011 pour soutenir un plan d’investissement de 494 000 € HT portant sur l’extension de la station.

L’aide régionale, complétée par une aide du conseil général du Gard du même montant, avait permis une contrepartie du fonds européen Feader de près de 99 000 €.

« Une nouvelle extension de la station et des chambres froides est à l’étude, relève Nicolas Escand, comme l’ouverture d’une boutique sur le site et, peut-être, d’un atelier jus de pomme. »

« Si l’oignon se porte bien, la monoproduction n’est pas une bonne chose », note Nicolas Escand. Origine Cévennes a traité la saison dernière 150 tonnes de pommes - elle a choisi de s’orienter vers le bio - et 67 de « Châtaignes des Cévennes ».

Une gamme complémentaire de produits transformés - jus de pommes, confit d’oignon, confiture de châtaignes - est fabriquée dans des ateliers partenaires, dans les Cévennes et à Lodève.

« Agir pour les Fruits et Légumes » en actions

Origine Cévennes est bien engagée dans le contrat « Agir pour les Fruits et Légumes » signé par la Fédération des Fruits et Légumes Coopération en Languedoc-Roussillon (que Nicolas Escand préside depuis avril 2013), la Région et l’Etat au Sitevi 2011.

Pour soutenir la compétitivité de la 2e filière agricole régionale, il appuie:

  • les investissements en production,
  • la performance commerciale sur le marché national et à l’export,
  • la performance industrielle des stations collectives de conditionnement de fruits - Origine Cévennes participe à cette action -,
  • la formation des salariés,
  • la promotion des produits dans les établissements scolaires,
  • l’optimisation des achats d’emballages,
  • la réduction des intrants, et
  • la modernisation des outils de production.

Un bilan du contrat Agir a été présenté le 27 novembre sur le stand « Agir pour les Fruits et Légumes », au cœur du hall fruits et légumes du salon Sitevi à Montpellier.

« Une trentaine d’entreprises bénéficie des actions du contrat de filière, assure Marie-José Etienne, chargée de mission Contrat de filière à la Fédération des Fruits et Légumes. Les 7 principales entreprises pommes sont engagées dans la performance industrielle des stations coordonnée par la fédération et l’action Sud Agro Météo coordonnée par Sud Expé concerne 18 entreprises ‘pommes’ qui ont installé 22 stations agro-climatiques couvrant 1000 hectares. »

La Région, la Fédération et l'Etat ont aussi profité du Sitevi pour lancer le 27 novembre le concours « Fruits et Légumes dans les lycées » auprès des 87 lycées publics du Languedoc-Roussillon.

Il valorisera les produits auprès des jeunes et leur fera découvrir les métiers et l’emploi de la filière.

Les meilleurs projets seront récompensés au salon Medfel le 14 mai 2014 à Perpignan.

Aller plus loin

  • Le détail du contrat Agir pour les Fruits et Légumes sur le site dédié, 
  • Stand AGIR au Sitevi : n°022, allée A, Hall A3.

La Fédération des Fruits et Légumes partage le stand avec Sud Expé, Interfel et Cerfrance Méditerranée.


Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :