Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les paroles de pro > L'École des Mines d'Alès, couveuse de projets d'avenir

Incubateur d'enpreprises

Source : Vivre en LR - Mai 2008
Date : lundi 19 mai 2008
Manuel Gonzalez (à gauche) et Jean-Philippe Diez, respectivement directeur technique et directeur général de l'entreprise nîmoise Smartio Systems, ont bénéficié pendant deux ans des services de l'incubateur de l'École des Mines d'Alès avant de voir aboutir leur projet : "Papoo", un appareil d'aide à la communication pour les personnes muettes. Dédié aux technologies de pointe, l'incubateur de l'École des Mines d'Alès a accompagné 212 porteurs de 105 projets de création d'entreprise dans les cinq dernières années.

Dédié aux technologies de pointe, l'incubateur de l'École des Mines d'Alès a accompagné 212porteurs de 105 projets de création d'entreprise dans les cinq dernières années.

Pour favoriser la Compétitivité des territoires, la Région agit en faveur de la structuration du tissu économique. Une priorité à cette action : l'accompagnement à la création d'entreprises innovantes. C'est la raison d'être de l'incubateur de l'École des Mines d'Alès (première école d'ingénieur-entrepreneur de France) tant pour les aspects technologiques et économiques que logistiques. Le 31 mars, le Conseil régional lui a alloué 100 000 euros au titre de l'accompagnement technologique de 80 porteurs de projets (1). Une somme reconduite chaque année depuis 2004.

Cette couveuse hors normes ne s'adresse évidemment pas à tout le monde. Les technologies recherchées doivent concerner l'informatique, la mécatronique, l'environnement et les matériaux. Le but de la Région est d'installer des emplois impossibles à délocaliser dans les pays émergents.

La formule a déjà fait ses preuves : lors des cinq dernières années, 212 créateurs ont été accompagnés par l'incubateur représentant 105 projets qui ont permis la création de 60 entreprises dont le taux de pérennité est des plus élevés : 92 % sur cinq ans. Ces entreprises emploient 147 salariés hautement qualifiés.

L'activité de l'incubateur s'accélère même puisque pour la seule année 2007, 79 créateurs ont été accompagnés, engendrant la création de 14 sociétés et de 25 emplois.

Les prévisions font état d'un potentiel de création de 91 emplois dans les trois prochaines années sans compter les emplois indirects, bien plus nombreux lorsqu'ils gravitent autour d'entreprises à haute valeur ajoutée. Accompagnés, les porteurs de projets sont incités à rester en Languedoc-Roussillon : sur les quatorze entreprises crées en 2007, quatre se sont implantées dans le bassin alésien, autant dans le bassin nîmois et six dans celui de Montpellier.

(1) Dédiés au développement des entreprises, ces 100 000 euros viennent s'ajouter à ce que la Région attribue déjà à l'École des Mines d'Alès pour la formation (90 000 euros).


Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :