Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les paroles de pro > Comment développer l’entrepreneuriat social

Comment développer l’entrepreneuriat social

Date : mercredi 18 décembre 2013
Hugues Sibille, président de l'Avise.

Centre de ressources et d’ingénierie, jouant un rôle d’interface technique entre pouvoirs publics, acteurs de l’ESS et entreprises, l’Avise agit depuis 2002 pour favoriser l’émergence de nouvelles activités et consolider et développer les structures d’utilité sociale.

Son président Hugues Sibille aborde ici le potentiel de développement de l’ESS et l’initiative régionale du pôle REALIS dédié aux entreprises sociales.

Quelle est la place aujourd'hui de l'entrepreneur social ? Que recouvre vraiment cette « autre façon d'entreprendre » et qu’apporte-t-elle à la société, aux territoires ?

L’entrepreneuriat social est un phénomène international, qui s’appuie en France sur l’histoire de l’économie sociale.

Il représente un potentiel de nouveaux entrepreneurs qui veulent réconcilier esprit entrepreneurial et sens du bien commun.

Il a un impact particulièrement positif sur la création d’emplois, le développement durable et la cohésion des territoires.

Il doit se préoccuper maintenant de rendre compte le plus sérieusement possible de son « impact social et territorial ».

Quel est le potentiel de développement de l'entrepreneuriat social ? L'intérêt est réel, comment le concrétiser ?

Dans la crise actuelle, l’entrepreneuriat social représente un potentiel de création de dizaines et de dizaines de milliers d’emplois.

Il peut le faire en particulier dans des secteurs émergents, comme l’économie circulaire, l’économie collaborative, mais aussi dans le redéploiement d’activités dans les secteurs classiques de la santé, l’éducation, l’action sociale.

Pour concrétiser ce potentiel et changer d’échelle, il faut réunir 3 facteurs :

  • des entrepreneurs de talent ayant le sens de l’intérêt général,
  • un écosystème, en particulier territorial, favorable aux entrepreneurs, avec une capacité d’accompagnement et d’accueil qui fait encore souvent défaut,
  • et troisièmement, des financements appropriés, en particulier en fonds propres.

De ce point de vue, des mesures favorables sont en cours de mise en place : après le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA), la Banque Publique d’Investissement disposera de 500 M€ pour l’économie sociale, ainsi que d’un fonds consacré à l’innovation sociale.

L’épargne salariale solidaire constitue un apport important de ressources et sera peut être prochainement rejointe par l’assurance-vie solidaire.

Quel regard portez-vous sur l'initiative du pôle régional REALIS à Montpellier, dédié entièrement aux entreprises sociales ?

Je considère que le pôle régional REALIS de Montpellier est sans doute l’expérience la plus aboutie d’écosystème régional favorable à l’évolution de l’entrepreneuriat social.

La volonté de mettre en réseau incubateur, pépinière, école d'entrepreneuriat, système de duplication des réussites, est également très favorable.

La Région Languedoc-Roussillon me semble en phase avec les orientations actuelles de l’Union européenne et doit travailler à maintenir son avance et à obtenir des résultats quantitatifs significatifs.

Aller plus loin

  • le site Internet de l’Avise,
  • « Entrepreneurs sociaux : Prenez la parole ! » est un événement interactif sur l’entrepreneuriat social en Europe, organisé par le commissariat au marché intérieur de la Commission européenne les 16 et 17 janvier 2014 à Strasbourg.

Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :