Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les actus > Un budget régional 2014 ambitieux au profit du développement économ...

Budget 2014 : la Région met des moyens ambitieux au profit du développement économique et des entreprises

Source : Région Languedoc-Roussillon
Date de mise à jour : lundi 27 janvier 2014
Hémicycle régional.

Chef de file reconnu du développement économique, la Région Languedoc-Roussillon conjuguera en 2014 maîtrise financière et soutien renforcé à la croissance économique.

Le volet « développement économique » affiché dans le budget régional, regroupant le soutien aux entreprises y compris agricoles, le développement de la recherche et du tourisme, mais aussi
les investissements dans les ports, les aéroports et le réseau hydraulique régional, gagne 11 % à 177,2 M€.

Parallèlement, la formation professionnelle, clé de l’avenir, bénéficie d’une enveloppe de 210 M€.

Un investissement intense orienté sur le développement économique

Globalement, la part très élevée de l’investissement - 45,4 % (539 M€, + 4,6%) - dans le budget de 1,188 milliard d’euros de la Région en 2014 marque un pic historique et profitera à la croissance et à l'emploi.

« À ce jour, aucune autre collectivité territoriale en France n'investit plus que la nôtre », a martelé le président de la Région Christian Bourquin lors de l’adoption du budget et du Schéma Régional de Développement Economique (SRDE) 2014-2020 fin décembre.

En matière de développement économique, les investissements dans le Réseau des PRAE, les parcs régionaux d’activité économique, les équipements de recherche, les ports, les aéroports et le réseau hydraulique régional, vont être intenses en 2014.

Avec des résultats : le groupe Leclerc annonce officiellement ce 30 janvier l’implantation d’une plateforme logistique de sa centrale d’achat Socamil sur le PRAE Nicolas Appert de Castelnaudary. Un projet porteur de 340 emplois.

Valoriser l’envie d’entreprendre

Pour le président de la Région, le Schéma Régional de Développement Economique « est l'opportunité de repenser notre économie régionale, une économie qui valorise mieux l'envie d'entreprendre, qui réponde plus encore aux défis environnementaux et qui place l'humain au centre du projet. Nous allons continuer à accompagner, par des dispositifs renforcés, les entreprises locomotives de notre économie. Avec les nouvelles orientations définies dans le SRDE, une attention particulière va être portée aux dirigeants des TPE, aux salariés, aux demandeurs d'emploi ainsi qu'aux consommateurs. »

Déjà, la Région a construit avec ses partenaires, notamment Bpifrance et les agences régionales, une panoplie complète d’outils pour la création-reprise, le développement des entreprises, leur financement, l’innovation et l’international. Des dispositifs qui prennent la forme de subventions, avances remboursables, fonds régional de garantie, fonds régional à l’innovation et chaine financière (cf. Aller plus loin).

L’année 2014 verra aussi les premières actions liées à la nouvelle stratégie régionale de spécialisation intelligente (3S), sera une année pleine pour la pépinière de l’économie sociale et solidaire REALIS inaugurée à la mi-décembre et une année de renforcement de l’appui à l’économie littorale, en lien avec le Parlement de la Mer… 

Des outils pour créer, grandir, innover et embaucher

Sans conteste un point fort du Languedoc-Roussillon après plus de 29 100 créations en 2013, la création d’entreprises bénéficie de l’accompagnement du Programme d’Appui à la Création et à la Transmission d’Entreprises (PACTE).

Depuis 2006, se sont plus de 30 M€ qui ont été accordés sous forme d'avance remboursable à 750 entreprises représentant plus de 7 000 emplois. Par ailleurs, plus de 7 500 créateurs-repreneurs ont bénéficié d'une formation à leur futur métier de chef d'entreprise.

L’appui à la création d’entreprises innovantes s’incarnera aussi en 2014 dans une nouvelle édition du concours régional Coup de Pousse. Les 12 lauréats 2013 - sur 197 candidats - ambitionnent de créer 200 emplois en 3 ans :

  • Damien Lerasle prévoit ainsi d’ouvrir à Saint-Thibéry, à la fin du printemps, le zoo et parc val d’Hérault, qui doit employer 26 personnes et jusqu’à 50 en haute saison.
  • De son côté, le « coup de cœur » Coup de Pousse Innomur travaille à la certification de son système constructif innovant Isostal et va lancer la production chez Engelvin Bois Moulé à Mende. Jean-Claude Lacaze, le dirigeant, précise son plan de marche : « Nous devrions être prêts fin juin. Nous utiliserons alors l’aide de la Région pour les actions commerciales. » Innomur doit embaucher en 2014 un chargé de production et un commercial.

Vouée au développement, l’avance remboursable Astre a profité depuis son origine à 120 projets stratégiques d'entreprises. 31,7 M€ d’avances versées par la Région ont consolidé 9 725 emplois et contribué à la création de 2 547.

  • L’intégrateur en électricité alésien ERAI vient ainsi de bénéficier d’une aide Astre de 200 000 € en décembre pour alimenter sa croissance sur les marchés africains.
  • Le spécialiste des systèmes d’imagerie médicale DMS a lui obtenu cette aide de la Région en avril 2013. « Astre a servi essentiellement à pénétrer les marchés export, en particulier le marché américain », témoigne le directeur scientifique Jean Ringot.

Avec succès : DMS a obtenu en décembre 2013, après un travail d’adaptation spécifique, l’homologation de sa table télécommandée Platinum aux USA, premier marché mondial.

L’entreprise de Mauguio, qui travaille sur une homologation pour la Chine, a aussi reçu depuis 2011 plusieurs aides de la Région à l’innovation (Aide à la Faisabilité Technologique, Aide à la Préparation d’un Projet Innovant et Aide au Développement de l’innovation).

Effort continu sur la formation professionnelle

Parallèlement, le budget 2014 de la Région est aussi marqué par le renforcement des moyens attribués à l’apprentissage et la formation professionnelle (+6,2 M€), domaines qui nourriront l’économie future.

De quoi assurer la progression de 1,5 % du nombre d’apprentis, des mesures nouvelles pour les CFA, l’augmentation des places dans les dispositifs de formation professionnelle et des quotas de formations sanitaires et sociales, ou le renforcement du programme Cap Métier d’Avenir...

Des moyens supplémentaires à venir, grâce à l’Etat et à l’Europe

Pour mener à bien sa politique, la Région pourra aussi s'appuyer sur un soutien - sans précédent - de l'Europe de plus de 1,2 milliard d'euros sur 2014-2020. Une manne qu’elle va elle-même gérer en grande partie.

La Région bénéficiera aussi des fonds qui seront inscrits dans le futur contrat de projets Etat-Région 2014-2020.

Deux soutiens qui affichent la confiance de la Commission européenne et de l'Etat français dans les politiques de la Région pour l'innovation et la compétitivité des entreprises. 

Aller plus loin

  • présentation du budget 2014 sur le site Internet de la Région,
  • lisez et apportez votre contribution au Schéma Régional de Développement Economique (SRDE),
  • le Réseau des PRAE a son propre site.

Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :