Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les actus > Les acteurs du tourisme misent sur les « ailes » de saison

Les acteurs du tourisme misent sur les « ailes » de saison

Source : Région Languedoc-Roussillon
Date de mise à jour : mardi 22 avril 2014
les_acteurs_du_tourisme_misent_sur_les_ailes_de_saison

« Le soutien de l’activité en dehors de la période estivale est un de nos trois objectifs prioritaires avec l’amélioration des infrastructures touristiques et l’attractivité renforcée de la destination Languedoc-Roussillon Sud de France », affirme le président de la Région Christian Bourquin.

La stratégie régionale s’appuie sur deux arguments : les touristes de mai-juin et septembre-octobre dépensent plus que ceux de pleine saison (62,70 € au lieu de 53,60 €) et les études montrent qu’une activité mieux répartie sur l’année génère davantage d’emplois qu’une plus grande fréquentation estivale. « J’ouvrais les Rochers de Maguelone en avril puis j’ai avancé à février, illustre Pascale Joussin Védrine, directrice du site proche de Montpellier, qui reçoit avec son petit frère Explor’parc 40 000 à 50 000 visiteurs dont 50% hors juillet-août. J’ai choisi de favoriser les emplois à l’année avec 5 permanents (15 en saison) et voulais amortir le site. Nous sommes allés chercher les locaux, les scolaires, les groupes, avec des formules adaptées à ces clientèles. »

Une belle carte à jouer

Les ailes de saison constituent une belle carte à jouer pour le tourisme vert ou fluvial, d’affaires et de groupes, les acteurs urbains et de l’arrière-pays. « Cette année, la configuration des ponts de mai n’est pas mal, relève François Zielinger, directeur du train à vapeur des Cévennes (12 personnes à l’année, 28 en saison). La ligne touristique empruntée par 150 000 personnes, a rouvert le 13 avril. « Mai-juin-juillet et septembre sont pour nous les plus gros mois, alors qu’août est très calme, assure Thomas Boutin, qui a réussi à séduire une clientèle à 70 % américaine sur des séjours vélo avec le site Internet Discover France. Le Languedoc-Roussillon est parfait pour s’ouvrir sur les ailes de saison : une grande diversité de paysages, une histoire, un patrimoine, une gastronomie. Je note + 10 % des demandes depuis le début de l’année. Je félicite d’ailleurs la Région pour le travail fait sur le référencement, la visibilité de la destination. »

Les acteurs misent aussi sur l’animation, l’événementiel. La grotte de la Salamandre, près de Méjanne-le-Clap, a lancé sa 2e saison le 1er mars et espère attirer 70 000 visiteurs d’ici à la Toussaint. « 500 personnes sont venues lors de la Journée des Grottes mi-avril, assure le directeur Daniel Lelièvre, qui emploie 7 salariés à temps plein et 6 saisonniers. Nous programmons 20 concerts en 2014 et lançons un challenge avec 400 commerçants et hébergeurs du Gard. » Tous les acteurs touristiques croisent aujourd’hui les doigts pour une météo favorable. « Contrairement à 2013, la saison 2014 a démarré de manière excellente avec le beau temps », se réjouit Pascale Joussin Védrine.

Aller plus loin


Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :