Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les actus > Le Languedoc-Roussillon, un écosystème favorable pour l’innovation...

Le Languedoc-Roussillon, un écosystème favorable pour l’innovation sociale

Source : Région Languedoc-Roussillon
Date de mise à jour : mardi 10 décembre 2013
« Le Languedoc-Roussillon, un écosystème favorable pour l’innovation sociale »

Chercheuse au Laboratoire d’économie et de sociologie du travail, unité mixte de l’Université Aix-Marseille et du Cnrs, co-directrice du master 2 RH ESS, Nadine Richez-Battesti étudie depuis 2008, en lien avec Delphine Vallade, de l’Université Montpellier 3, l’incubateur d’entreprises socialement innovantes Alter’Incub et l’émergence de l’écosystème de l’innovation sociale en Languedoc-Roussillon.

Elle est intervenue aux « 1ères Rencontres internationales de l’innovation sociale » le 13 décembre à Montpellier, organisées par l’Union régionale des Scop Languedoc-Roussillon, la Région Languedoc-Roussillon, l’Avise et la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier.

Avant tout, comment se définit l’innovation sociale ?

Le projet de loi sur l’ESS reprend la définition du Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire et celle déclinée par le MOUV'ES dont certains membres de l’Urscop Languedoc-Roussillon sont parties prenantes.

Le dispositif Alter’Incub, en tant qu'expérimentation originale, a joué un rôle non négligeable pour l’accord sur cette définition.

La voici : « L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, dans des domaines comme le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, les discriminations… Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation. » 

En quoi l’écosystème du Languedoc-Roussillon est-il favorable à l’innovation sociale ?

En 2008, nous avons vu émerger un « petit » dispositif, Alter’Incub, et progressivement, dans le sillon, une politique publique d’innovation sociale en Languedoc-Roussillon.

Alter’Incub essaime aujourd’hui dans d’autres territoires, comme en Rhône-Alpes et Poitou-Charentes.

La réussite vient de la capacité à mobiliser un large spectre d’associés, à les mettre autour de la table.

Nous avons observé un vrai travail collaboratif entre les acteurs privés et publics.

Ce partenariat est assez exemplaire par rapport aux autres régions, il n’est pas aussi abouti en PACA par exemple. Or, sans l’ancrage dans des politiques publiques, de telles initiatives ne peuvent changer d’échelle.

Je relève aussi la cohérence du dispositif d’ensemble. C’est l’originalité, la performance, de la région Languedoc-Roussillon.

De façon assez précoce, les acteurs ont structuré un dispositif ingénieux, de l’émergence de l’idée à son inscription entrepreneuriale et à sa réplication, dans une dynamique régionale d’accompagnement à l’entrepreneuriat social.

Le projet de loi se situe dans cette même logique de création d’entreprises et d’emplois et de participation des acteurs, tout particulièrement des usagers.

Comment se positionne le pôle régional de l’entrepreneuriat social REALIS dans cet écosystème ?

Il montre bien l’articulation : l’initiative du terrain a été valorisée et déployée dans le cadre public.

L’implication de la Région apporte certainement des moyens largement supérieurs et contribue à la mise en cohérence. Une régie directe donne d’ailleurs une dimension de politique publique plus forte.

Avec l’ouverture de ce pôle, nous sommes dans une étape déterminante ; il sera intéressant d’observer la capacité de l’acteur public à laisser une autonomie suffisante et celle du pôle à trouver son rythme de croisière...

Aller plus loin 

  • courte bibliographie sur l’innovation sociale :

 - Les processus d’innovation sociale en question : quelle politique et quels dispositifs d’accompagnement pour quelles dynamiques de projet ?  in Labex Entreprendre publications n°3 de juillet 2013 :

 - L’innovation sociale. Acteurs et système (coordination N. Richez-Battesti et  D. Vallade), revue Innovations n° 38, 2012/2,


Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :