Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les actus > La Région soutient la création d’un nouvel abattoir à Perpignan

La Région soutient la création d’un nouvel abattoir à Perpignan

Source : Région Languedoc-Roussillon
Date de mise à jour : mercredi 20 novembre 2013
Image en synthèse 3D du projet global d’abattoir de Perpignan (au premier plan) et d’usine de découpe de Guasch Viandes (dans la continuité). Source : SNC Lavalin / La Catalane d’Abattage.

La filière viande des Pyrénées-Orientales est unanime, l’actuel abattoir du quartier Saint-Assiscle de Perpignan est un outil vieillissant et surdimensionné et seule la construction d’un nouvel abattoir donnera un avenir à une filière de 200 emplois directs, qui fait vivre 250 éleveurs.

Le nouvel abattoir verra le jour sur un terrain de 15 000 m2 de la zone d’activités Torremila à Perpignan, proche de l’aéroport Perpignan-Rivesaltes.

« Nous consultons actuellement les entreprises et nous ferons un choix sur les premiers lots mi-décembre, précise Vincent Copin, directeur général  de la SCIC SA La Catalane d’Abattage qui exploite depuis 2004 l’abattoir de bovins, ovins et caprins, veaux et porcs (3 400 tonnes traitées en 2013 après 3 290 tonnes en 2012). Nous avons l’espoir de démarrer les travaux mi-janvier et d’être opérationnels au début 2015, avant la haute saison de Pâques. ».

Une filière rassemblée, des acteurs publics partenaires

La réalisation du nouvel abattoir mobilise la filière et a reçu un fort soutien des acteurs publics.

La Région Languedoc-Roussillon a ainsi voté une subvention de 600 000 € pour ce projet de 7,7 M€ (6,3 M€ pour la construction et l’équipement du bâtiment de 3 800 m2).

L’Etat a accordé 480 000 € de subventions par l’intermédiaire de France Agrimer, le conseil général des Pyrénées-Orientales 600 000 €, Perpignan Méditerranée 311 000 euros et le fonds européen Feader 978 500 €.

« Les participations de la Région et du conseil général ont permis d’obtenir une contrepartie importante de l’Europe », remarque Vincent Copin.

Un nouveau mode de gestion accompagne cette nouvelle page pour la filière. Détenue par 2 coopératives d’éleveurs (fusionnées en juin) et la société de découpe Guasch Viandes, la Sarl Catalane d’Abattage exploitait une délégation de service public de la ville. Elle est devenue le 4 septembre une Société coopérative d’intérêt collectif (Scic) au capital de 1,5 M€.

La Scic fédère :

  • Guasch Viandes (600 000 €),
  • Perpignan Méditerranée (300 000 €),
  • la Coopérative Catalane des Eleveurs (240 000 €),
  • les chambres consulaires (45 000 €),
  • l’association de soutien à la création Abattoir Roussillon (200 000 €),
  • l’association des éleveurs et indépendants (10 000 €),
  • les salariés (20 000 €) et un fonds coopératif (85 000 €).

« Cela permet d’exprimer une stratégie de filière, explique Vincent Copin. Notre projet sert de modèle innovant pour l’économie sociale et solidaireSeulement trois abattoirs français fonctionnent sous ce statut, dont deux réellement, Perpignan et Chalais en Charente. ».

Des dizaines d’emplois maintenus et créés

Le nouvel abattoir, qui démarrera avec un tonnage de 3 500 tonnes et 4 jours de travail par semaine, pérennisera 23 emplois et sécurisera en amont la filière élevage.

« Nous travaillons avec la Coopérative Catalane des Eleveurs, avec le groupe audois Arterris, des éleveurs indépendants des Pyrénées-Orientales, quelques négociants en périphérie de département, précise Vincent Copin. Côté aval, l’atelier de découpe de Guasch Viandes absorbe trois-quarts des tonnages. ».

Le projet de l’abattoir est d’ailleurs intimement lié à un projet de nouvelle usine de découpe de Guasch Viandes, réalisé dans le même calendrier. Guasch Viandes regroupera deux sites perpignanais dans une usine de 8,5 M€ qui aura un accès direct à l’abattoir (cf. photo).

Sa montée en puissance ferait passer à terme l’effectif de Guasch Viandes de 130 à 150 salariés et permettre d’augmenter le tonnage traité par l’abattoir à 4 500 tonnes par an et de passer à 5 jours de travail hebdomadaires.

Aller plus loin

  • Scic SA La Catalane d'Abattage, rue de la Vigneronne 66000 Perpignan, 04 68 54 41 21,

La Région Languedoc-Roussillon a accordé 89 000 € pour soutenir le programme d’actions 2013 de LRE dans le cadre du dispositif Sud de France Montagne Elevage.


Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :