Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les actus > La Région accompagne les projets associatifs créateurs d’emplois

Viasso et la Région accompagnent les projets associatifs créateurs d’emplois

Thème : Economie sociale et solidaire
Source : Région Languedoc-Roussillon
Date de mise à jour : mardi 25 février 2014
la_region_accompagne_les_projets_associatifs_createurs_d_emplois

Attentive à favoriser l’essor de l’économie sociale et solidaire, la Région Languedoc-Roussillon accompagne les porteurs de projets et les associations s’inscrivant dans une logique économique*, créatrice d’emplois. L’enjeu est important : les associations emploient près de 4 salariés sur 5 des acteurs de l’ESS en Languedoc-Roussillon.

En décembre 2011, la Région a signé une convention de trois ans avec le réseau régional Viasso des points d’appui à la vie associative (ou PAVA). Ce dernier comprenait alors Acegaa 30, Ipeicc 34, Profession Sport & Loisirs 34, Cap Projet 11 et 34 et CI&RA 66, rejoints depuis par La Ruche associative (Aude). Daoud Belaroussi, de l’Acegaa, préside Viasso : « La convention Activ’Asso table sur 120 à 150 activités et une centaine d’emplois en 3 ans. Fin 2013, 78 conventions sont signées ou en cours de signature. » « Nous accompagnons 25 projets, note Nicolas Tristram, de Profession Sport & Loisirs 34. Soit des projets à vocation économique dès le départ ou bien des associations existantes qui veulent passer un cap. » Fin 2013, Viasso comptabilise 15 emplois consolidés, 46 créés et 25,5 en cours de création.

Vitalité des projets associatifs

« Nous accompagnons les associations sur l’offre économique, la construction d’un prévisionnel d’activité et de trésorerie, la fiscalité, le droit du travail, précise François Cauchy, directeur du CI&RA 66. Il s’agit souvent de lever des idées reçues, de clarifier les bonnes raisons pour choisir le statut associatifLes activités sont excessivement variées : tourisme, environnement, recyclage informatique, aide à la personne. »

« L’accompagnement de l’Acegaa m’a beaucoup apporté. Cela m’a rassuré, permis d’anticiper, d’apprendre la gestion du personnel », relève Christine Gilabert, dont l’association Le bon Temps (3 salariés) met sur pied dans le Gard des ateliers d’équilibre pour personnes âgées. « Je sollicite beaucoup le point d’appui et son aide s’avère toujours très précieuse », relève Francine Dereu, trésorière de l’association exploitant depuis 2006 le café associatif et lieu de rencontre parents-enfants « Les Petites Mains » à Uzès. Soutenue par une équipe de bénévoles, l’association emploie une coordonnatrice, un apprenti, deux cuisiniers à temps partiel et des intervenants pour les ateliers pour enfants.

Des formations collectives

Viasso a monté des formations collectives sur le plan de développement associatif, la stratégie marketing et la communication, à Perpignan, Nîmes et Montpellier. Débutées en novembre, ces sessions s’achèveront le 20 mars à Nîmes. Viasso a aussi noué un partenariat avec la Banque Populaire du Sud pour faciliter l’accès des associations que suit le réseau à des solutions de trésorerie.

Reste que la vie des projets associatifs n’est pas un long fleuve tranquille : « Aboutir prend du temps, à cause du bénévolat, du manque de moyens mais aussi parce que la conjoncture actuelle freine les projets », relève Daoud Belaroussi.

Parmi les solutions originales, celle adoptée par plusieurs écoles de musique des Pyrénées-Orientales, accompagnées par CI&RA66. Le groupement d’employeurs GEAM 66, créé en octobre 2013 et animé par un coordonnateur à mi-temps, salarie désormais la trentaine de professeurs de musique, gère plannings, finances et ressources humaines. « Plus nous serons, plus nous pourrons faire des économies d’échelle, assure Bernard Loupien, président de l’école de musique du Conflent. L’objectif est de tendre vers des emplois à plein temps. »

Aller plus loin

  • le site de Viasso. Constitué en 2005, le réseau a pour coordonnatrice Anne-Marie Quatrevaux. Viasso est aussi prescripteur du VISA Développement mis en place par la Région en 2011.
  • Présentation d’Activ’Asso. L’action Activ’Asso, évaluée à 270 000€ sur 3 ans, est financée par la Région pour 120 000 € et le fonds européen Feder pour 150 000 €.

* associations dont le modèle économique repose sur au moins 50 % de ressources provenant directement des biens et services vendus


Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :