Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule région depuis le 1er janvier 2016.


Vous êtes dans > Accueil > Bpifrance Appui entreprises > Toutes les actus > La Bourse de l’apprentissage, le plus court chemin vers un contrat

La Bourse de l’apprentissage, le plus court chemin vers un contrat

Source : Région Languedoc-Roussillon
Date de mise à jour : lundi 27 octobre 2014
La Bourse de l’apprentissage (www.apprentissagelr.fr) publie non seulement des offres et demandes de contrats, mais aussi toute l'information actualisée sur l’apprentissage en région. L’audience du portail a progressé tous les ans depuis sa création en 2009 et affiche 63 000 visites en 2013.

Plus de 400 offres de contrats et près de 850 candidatures s’affichaient fin octobre sur la Bourse de l’apprentissage, www.apprentissagelr.fr, site internet régional initié par la Région Languedoc Roussillon et les partenaires acteurs de l’apprentissage.

« Durant les pics de juin et septembre, le site peut dépasser 500 offres », assure Patricia Reeb, directrice d’Atout métiers LR qui gère le portail. « C'est un excellent outil, que nous utilisons avant tout pour les offres difficiles à pourvoir », apprécie Marina Fructus, directrice à Nîmes de CCI Sud Formation CFA LR et membre de l’Ardir, l'Association Régionale des DIRecteurs de CFA.

Malgré la crise, certains métiers ou territoires peinent à attirer les jeunes apprentis. « Certains Bac Pro industriels, technicien en chaudronnerie ou procédés de la chimie, ont du mal », reconnaît Corinne Nègre, coordonnatrice du CFA de l’Education nationale du Gard.

Jean-François Rivault, directeur du CFA des Métiers de la Lozère, s’inquiète : « 50 offres de tous métiers attendent toujours d’être pourvues, malgré les nombreuses opérations de promotion auprès des jeunes. »

Le directeur du CCI Sud Formation CFA Languedoc-Roussillon Dominique Crayssac livre une vision régionale : « Nous sommes plutôt une région en développement - les 3 700 apprentis formés par notre CFA régional au 1er janvier seront stables ou en légère augmentation sur 2014-2015 -, mais des offres restent non pourvues malgré les efforts répétés des partenaires pour valoriser l'apprentissage. Par exemple, en hôtellerie-restauration, nous n'avons pas de difficulté sur le métier de cuisinier, mais ce n'est pas le cas de l'accueil et du service. La Bourse de l'apprentissage joue son rôle, chacun de nos neuf établissements est en lien avec elle. »

Une actualisation quotidienne

La publication des offres sur la Bourse de l'apprentissage suit une procédure simple et sécurisée. Pour faire part d’une proposition de contrat, l’entreprise doit contacter un Point A des CCI ou un service d'accompagnement vers l'apprentissage des Chambres de Métiers et de l'Artisanat, un point info installation de Chambre d'Agriculture, Pôle Emploi ou un CFA.

L’organisme validera l’offre d'apprentissage avant de la transmettre à Atout Métiers LR. L'actualisation du site est quotidienne et son audience progresse régulièrement, atteignant 63 000 visites en 2013. Une page Facebook a aussi été créée, qui relaie l’actualité et les campagnes de promotion de l’apprentissage.

Une mine d’informations

La Bourse de l’apprentissage est aussi une mine d’informations. « Je renvoie systématiquement mes interlocuteurs vers elle pour avoir une information globale et à jour », assure Marina Fructus. En Languedoc-Roussillon, près de 400 diplômes du CAP à Master ou Ingénieur sont accessibles dans 40 CFA et 22 sections d’apprentissage. Comme le BTS Economie de la construction du lycée Andreossy de Castelnaudary, le Bachelor International Business Administration du CFA Sup de Co et le BTSA Viticulture du CFA agricole de l’Aude, 66 nouveaux diplômes ont ouvert à la rentrée 2014, correspondant à plus de 790 places. Quasiment 17 000 jeunes suivent un parcours en apprentissage en Languedoc Roussillon.

La Bourse de l’apprentissage n’a donc pas manqué de relayer les modalités des nouvelles aides apportées aux jeunes et aux entreprises. L’Etat a récemment annoncé une subvention de 1 000 € pour l’embauche d’un premier apprenti ou d’un apprenti supplémentaire dans une entreprise de moins de 250 salariés (via un amendement à la loi de finances 2015). Versée par la Région, elle sera cumulable pour les TPE de moins de 11 salariés avec la prime à l’apprentissage de 1 000 € par année de formation .

Aller plus loin


Vous cherchez une aide


 

Auprès de qui vous adresser



Fonds JEREMIE LR

Présentation du Fonds JEREMIE LR, prélude au Fonds FOSTER TPE-PME.

 

Mentions légales    Contact    Partenaires    Lexique    Plan du site
Un service proposé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec :